Le N900

samedi 18 avril 2015
par  benigniyj
popularité : 100%

Mon précieux .. je l’utilise depuis 2010

Il a tout, sauf de la puissance.

  • Mémoire vive 256 Mo + mémoire vive virtuelle 756 Mo
  • Webcam
  • Détecteur de proximité
  • Accéléromètre et inclinomètre
  • Écran 800x480 pixels tactile monopoint, actionnable au doigt ou au stylet
  • Appareil photo 5 Mpx avec autofocus et flash double LED
  • Enregistrement vidéo WVGA (848 × 480) à 25 images par seconde
  • Haut-parleurs stéréo
  • Sortie télévision par jack standard
  • Connecteur micro USB, permettant la recharge de la batterie (amovible), l’utilisation comme disque esclave ou l’utilisation de périphériques
  • A-GPS pour le positionnement satellite et terrestre + puce GPS
  • Clavier azerty/qwerty escamotable
  • Émetteur FM (émission vers un autoradio FM, par exemple) et récepteur FM (logiciel de réception non fourni en standard) (utilise en réalité le module Bluetooth)
  • Émetteur infrarouge1 (Port unidirectionnel non compatible IrDA)
  • Carte graphique 3D accélérée compatible GLES1 et GLES2 : le PowerVR SGX 530 pouvant théoriquement calculer 14 millions de polygones par seconde
  • Vibreur Il tourne sous Maemo 5, utilisée par les tablettes Internet Nokia N770, N800, N810 et ce N900.C’est un gnu/Linux debian ... Il ne lui manque que de la puissance. En septembre 2009, il avait donc 2 cameras, un écran tactile, l’infrarouge, du bluetooth, le GPS, et de la 3g ce qui manquait au N770 (2007) et N800 (2008).

Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

  • Le N900